Nos engagements responsables

À force de cultiver l’art du mystère, nous pourrions parfois passer pour des timides. Mais puisque certaines choses semblent « aller mieux en le disant », alors écrivons-le : la démarche des Nuits Secrètes en faveur du développement durable ne date ni d’hier, ni de l’année dernière.
Il est sage de rappeler que la responsabilité des festivals ne se limite pas à un concours de bennes ni à une pyramide d’ecocups mais bel et bien à un engagement global.
Ainsi, depuis leur première édition en 2002, les Nuits Secrètes ont fait le choix d’une diversité (programmation, tremplin, patrimoine), d’une agriculture (achat locaux, produits de saison), d’une accessibilité (tarifs, handicap, prévention) et d’une empreinte écologique (énergie basse consommation, circuit-court, responsabilité des prestataires) qui vont toutes dans le même sens : le bon.